Georg Arends

Aus Rose-Biblio
Wechseln zu: Navigation, Suche
Georg Arends
Georg Arends, Foto Elżbieta Kozak

Remontant-Hybride, 1910 - Züchter/breeder/obtenteur Wilhelm Hinner, Deutschland
Eltern/parents/parentage: 'Frau Karl Druschki' x 'La France'
Synonyme: 'George Arends'

Allgemeines • Preface • Remarques

Gewidmet ist die Rose Georg Adalbert Arends[1] (* 21.09.1863 in Essen, † 5.03.1952 in Wuppertal). Er war ein bedeutender deutscher Pflanzenzüchter und Gärtner.



P. Lambert, Rosenzeitung, 1911


Traduction:

Georg Arends - Le rosier dont on a beaucoup discuté

Ces derniers temps, la rédaction a reçu de nombreux couriers à propos de cette nouveauté. La raison en est que 2 rosiers du même nom sont apparus à peu près en même temps; l'un est réputé pour être un rosier de valeur et être admirablement beau, l'autre pour être de moindre valeur, car fleurissant mal et sensible à l'oïdium. Le fait est le suivant: il y a deux Georg Arends:
1. Georg Arends (W. Hinner zu Lohausen-Dusseldorf) semis de Druschki, désigné également comme "Druschki rose", mis au commerce au printemps 1910; rose.
2. Georg Arends (E. Fischer-Eschmar), mis au commerce à l'automne 1909)

A propos du premier rosier, un professionnel nous écrit: "J'avais déjà souvent vu la variété pendant l'été 1909 et elle m'a émerveillé. A une réunion de l'association des jardiniers-négociants du "Bergisches Land" au mois d'août à Solingen, cette nouveauté, qui eut beaucoup de succès, fut baptisée du nom du président, le producteur de plantes vivaces à Ronsdorf, Georg Arendt.
L'obtenteur, M. Hinner était présent et baptisa la rose à la joie de l'assistance.
La taille de la fleur correspond exactement à celle de Druschki, dont elle est issue. Le coloris en est un rose vif, la végétation ressemble à Mrs John Laing. Des 20 nouveaux rosiers que l'obtenteur m' a données afin de les tester sous notre climat assez rude avant de les mettre au commerce, celui-ci est de loin le meilleur,"


Comment est-il possible que M. Hinner ait baptisé à Solingen, au mois d'août 1909 sa belle nouveauté Georg Arends et que peu après, à l'automne 1909, M. Fischer ait baptisé du même nom une nouveauté de moindre valeur; cela pose question. Das "Handelsblatt für den deutschen Gartenbau" (Journal de commerce et d'horticulture d'Allemagne) a essayé d'apporter une réponse à cette question et de déceler si des abus étaient en jeu. Le journal en question publie un article allant dans ce sens, dans l'idée d'obtenir des éclaircissements et dit avoir envoyé l'article à M. Fischer avant sa publication. Ce sur quoi, M. Fischer répondit que M. Hinner avait baptisé les deux rosiers Georg Arends. Cette information contient - si on ne veut y voir rien de mal - au moins un malentendu; car M. Hinner à qui j'ai demandé des explications sur le déroulement des faits m'écrit: "M. Fischer n'avait pas le droit de nommer une rose Georg Arends, tout au moins n'en a -t-il reçu l'autorisation ni de M. Arends ni de moi-même." Puis, il continue - je ne rapporte ici que ce qui a trait aux faits -: "Fischer avait un certain nombre de mes nouveautés qui n'étaient pas encore commercialisées dans le but de les observer et de les tester. Lorsqu'il apprit qu'à Solingen, j'avais baptisé une très belle nouveauté Georg Arends, il a supposé que cette variété était la même que celle que je lui avais donnée à examiner. Cependant, cette supposition était erronée. Le rosier de Fischer est aussi l'une de mes obtentions, mais elle est de moindre valeur tandis que la véritable Georg Arends est excellente. Du reste, il paraît que les acquéreurs portent déjà plainte pour être dédommagés."
La chose est donc claire, hormis la question : de quel droit puis-je mettre au commerce une nouveauté qui m'a été confiée pour l'examiner. L'examen de cette question ne fait plus partie de la simple exposition des faits, la principale chose à considérer dans cette histoire.
L'histoire a causé bien des dommages à beaucoup de pépiniéristes parce qu'ils ont acheté et multiplié le rosier de Fischer dont on apprend par la suite qu'il est de moindre qualité. Non seulement cela, ils ont également omis d'acquérir et de multiplier la vraie Georg Arends, et à présent, elle leur manque.
Il est déjà arrivé que deux nouveautés portent le même nom. Mais il n'est jamais arrivé que cela ait de si graves conséquences.


Cochet, Journal des Roses, 1910


Übersetzung:

Herr W. Hinner, Rosenzüchter in Düsseldorf (Deutschland) meldet zwei neue ab jetzt erhältliche Rosen:
Georg Arends (Remontant-Hybride).-
Sie ist ein Sport von Schneekönigin (= Frau Karl Druschki), von der sie den Wuchs behalten hat, allerdings bringt sie auf den Zweigen einfache Blüten in einem schönen Rosa hervor. Außerdem besitzt sie den Vorzug, einen köstlichen, dem der Centifolia sehr ähnlichen Duft zu haben. Es ist als Schnittrose und zum Forcieren eine wertvolle Rose. Sie hat einen Ehrenpreis erhalten.
Bemerkung: Im Herbst1909 verkaufte ein anderer Betrieb eine Rosensorte unter dem gleichen Namen, aber Herr Arends hatte dazu keine Erlaubnis erteilt; abgesehen davon sind die zwei Sorten vollkommen unterschiedlich.
Über diese Neuheit schreibt Herr Wilhelm Grund:
"Unter den Neuheiten von Herrn Hinner aus Düsseldorf, die ich voriges Jahr zur Blütezeit zu sehen die Gelegenheit hatte, fiel mir vor allem eine rosafarbene auf, deren Wuchs und Blütenform genau an die berühmte Schneekönigin (Reine des Neiges) erinnerte. Meiner Meinung nach ist sie ohne jeglichen Zweifel die beste der diesjährigen Neuheiten und wird bald genauso berühmt wie ihre Mutter werden.
"Schließlich wäre sie eine rosablütige Reine des Neiges.
"In der Versammlung der bergischen Gruppe des Verbandes der Handelsgärtner im August, wo Herr Hinner Blüten von ihrer neuen Rose vorstellte, bekam sie den Namen des Obmanns, Herrn Arends. Georg Arends ist das würdige Pendant zu der berühmten Reine des Neiges."
Aus dem, was die Leser des Journal des Roses eben gelesen haben, lässt sich schließen, dass die Neuheit von Hinner die gleiche Kräftigkeit, den Wuchs und die Knospengröße von der Reine des Neiges hat, aber dass sie einzelne Blüten an den Zweigen hervorbringt - ein wertvoller Vorzug, wenn man die Rose für Schnittrosen anbaut.
Und so empfehlen wir den Rosengärtnern, die auf Großmärkten verkaufen, Georg Arends näher zu prüfen; und wenn ihre Farbe wirklich rosa und sie kein Rücksport zu Margaret Dickinson ist, von der Schneekönigin sicherlich stammt, wird sie wahrscheinlich eine sehr gute Sorte für den Verkauf auf Großmärkten sein.

↑ Nach oben • Top • Vers le haut ↑

Blüten • Blooms • Fleurs

Große, gefüllte, sich kugelförmig öffnende, schalenförmige Blüten mit gelb-braunen Staubgefäßen. Stark gefiederte, breitblättrig überstehende Kelchblätter. Öfterblühend.

Farbe • Color • Couleur

Silbriges Zartrosa.

Hagebutten • Hips • Fruits

Wuchs • Growth • Port

Strauch, 1,2 - 2,0 m.

Blätter • Foliage • Feuillage

3-bis 5-fiedriges, mittelgrünes Laub mit spitz-ovalen, fein gezähnten Blättern.

Triebe und Bestachelung • Sprouts and spines • Branchage et aiguillons

Meine Rose • My rose • Mon rosier

Triest

Bitte beachten Sie, dass der Duft mit der Tageszeit, der Temperatur und Luftfeuchte stark schwanken kann!
Eine Rose kann morgens Duftklasse 4 sein und nachmittags nur noch 1!
Please bear in mind, that the fragrance may intensely vary during the day, or by temperature or humidity.
In the morning it may be category 4, in the afternoon only 1!

Il faut savoir que le parfum d'une rose peut fortement varier selon le moment de la journée, la température et l'humidité de l'air.
Le parfum d'une rose peut appartenir, le matin, à la catégorie 4, et l'après-midi, à la catégorie 1!

Duftkategorien Categories of fragrance Catégories de parfums
 0 kein Duft no fragrance aucun parfum
 1 schwacher Duft very mild fragrance léger parfum
 2 mittlerer Duft mild fragrance parfum moyen
 3 starker Duft strong fragrance fort parfum
 4 verströmt starken Duft diffuses strong parfume répand un fort parfum


Sie wächst im Roseto di San Giovanni, Triest, der Standort ist sonnig.


Der Duft ist stark.


Meine Rose duftet folgt.


Fotos Andrea Moro, Università d8 Trieste
Zum Vergrößern anklicken • click to enlarge • cliquez pour agrandir

↑ Nach oben • Top • Vers le haut ↑


Les Rosiers sur Loire

Bitte beachten Sie, dass der Duft mit der Tageszeit, der Temperatur und Luftfeuchte stark schwanken kann!
Eine Rose kann morgens Duftklasse 4 sein und nachmittags nur noch 1!
Please bear in mind, that the fragrance may intensely vary during the day, or by temperature or humidity.
In the morning it may be category 4, in the afternoon only 1!

Il faut savoir que le parfum d'une rose peut fortement varier selon le moment de la journée, la température et l'humidité de l'air.
Le parfum d'une rose peut appartenir, le matin, à la catégorie 4, et l'après-midi, à la catégorie 1!

Duftkategorien Categories of fragrance Catégories de parfums
 0 kein Duft no fragrance aucun parfum
 1 schwacher Duft very mild fragrance léger parfum
 2 mittlerer Duft mild fragrance parfum moyen
 3 starker Duft strong fragrance fort parfum
 4 verströmt starken Duft diffuses strong parfume répand un fort parfum


Die Rose steht in Les Rosiers sur Loire, in der Sammlung Loubert.


Der Duft ist mittel.


Meine Rose duftet folgt.


Foto Raymond Loubert
Zum Vergrößern anklicken • click to enlarge • cliquez pour agrandir

↑ Nach oben • Top • Vers le haut ↑


Einzelnachweis • Footnotes • Note

Weblinks • External links • Liens externes

Literatur • Literature • Littérature